Bombe de peinture pour le cadre d’un vélo : Comment choisir ?

Publié le , par Pierre
guide des bombes de peinture

Vous désirez changer le style du cadre de votre vélo. Vous aimeriez lui donner un nouvel aspect ou y mettre un graffiti, mais vous ne savez pas comment peindre avec du pinceau ou vous n’avez pas un budget conséquent. Pas besoin de vous prendre la tête. Les bombes de peinture pour vélo sont la solution idéale. 

Pourquoi refaire le cadre d’un vélo avec une bombe de peinture ? 

Qu’il soit en acier ou en métal, le cadre du vélo est la partie qui donne de la valeur à votre vélo. C’est la raison pour laquelle il doit être à votre goût. Parfois, on a juste besoin d’une petite retouche pour camoufler quelques rayures, une éraflure ou une marque. Les bombes de peinture font gagner du temps et de l’argent.

Selon vos préférences, les bombes de peintures offrent plusieurs teintes à savoir : bleu turquoise, jaune, satin, violet, rouge, et bleu clair. On retrouve des coloris mats plus sobres, blanc, crème, gris, vert, bleu, noir, jaune, rose, rouge ou rouge feu, noir mat, rouge mat, blanc mat ou encore bleu mat.

Quelle bombe de peinture choisir pour peindre le cadre d’un vélo ?

Pour le cadre d’un vélo, la peinture adéquate est celle qui offre une protection contre la rouille et la corrosion. Une peinture aérosol pour vélo doit avoir un haut pouvoir couvrant afin de protéger le support à recouvrir contre les intempéries. Elle doit être résistante, même dans des conditions de hautes températures.

Remettre un vélo vintage au goût de la tendance ou retoucher un vélo rouillé par endroit n’est qu’une question de petites couches de peinture en bombe. Mais le résultat est fonction de la méthode.

D’abord, il faut éviter que la peinture s’écaille au fil du temps. La préparation du vélo revêt une importance capitale, au même titre que le ponçage et l’application d’une sous-couche pour l’adhérence de la peinture. La qualité de la peinture et la technique d’application jouent aussi un rôle important. Ainsi il faut faire un test sur un support pour éviter les surépaisseurs et les coulures.

Pour ce qui est de la pratique, il faut démonter intégralement toutes les pièces. Nettoyez et dégraissez les zones à peindre avec un nettoyant ou un dégraissant. Prenez soin de dépoussiérer totalement les surfaces à peindre. Faites le ponçage du support. Il faut poncer toutes les parties avec un papier de verre à grain fin ou du papier abrasif. Faites le masquage, c’est-à-dire masquer les parties à ne pas peindre avec du ruban adhésif.

Il faut ensuite mettre une couche d’apprêt (facultatif). Appliquez la première couche de peinture. Il faudra pulvériser plusieurs couches fines plutôt qu’une seule couche épaisse. Bien agiter la bombe de peinture avant et pendant usage afin que résines et pigments puissent toujours former un mélange homogène. Mettez du vernis spécial fer brillant ou mat selon le goût et poncez entres les couches.

Étant transparent, pensez à le mettre dans un endroit ou dans une pièce bien éclairée. Laissez sécher et apprécier la finition. Faites des retouches en cas d’irrégularités ou d’imperfections. Le temps de séchage varie selon l’emplacement.

Pour aller plus loin