Bombe de peinture pour les jantes d’un scooter : Comment choisir ?

Publié le , par Pierre
guide des bombes de peinture

La volonté de donner une nouvelle vie à son scooter est une idée intéressante. Cependant, il arrive qu’on soit limité par les ressources. Dans l’optique de faire un investissement juste et rentable, pourquoi ne pas opter pour les bombes de peinture pour repeindre les jantes de son scooter ?

Voir aussi : Bombe de peinture pour les scooters : Comment choisir ?

Pourquoi refaire les jantes d’un scooter avec une bombe de peinture ?

De nos jours, on n’a plus besoin d’être un professionnel ou de disposer d’une grande ressource pour redonner, soi-même, un nouvel aspect à ses jantes, surtout quand il s’agit d’une retouche. 

Il peut s’agir d’une petite surface à peindre ou de camoufler de petites rayures après un choc ou après une réparation de jantes. Il peut être question de revenir à une ancienne peinture après des intempéries.

Que ça soit une jante alu ou métallisée, la bombe de peinture ou peinture en bombe est la meilleure solution sur tous supports.

Quelle bombe de peinture choisir pour peindre les jantes de son scooter ?

La bombe de peinture auto pour jantes permet de faire des économies pour un résultat plus optimal. Il en existe plusieurs sortes avec des caractéristiques diverses.

Les bombes de peinture

Si les professionnels préfèrent le pistolet à peinture encore appelé aérographe, la bombe de peinture est plus indiquée pour un budget plus modeste. Moins noble et moins puissante, mais elle offre un résultat satisfaisant.

Peinture moto acrylique ou résine synthétique

Ces peintures ont une bonne protection anticorrosion, un temps de séchage rapide (maximum 30 minutes). Elles offrent la possibilité d’appliquer une couche en temps voulu. Pour ce qui est des résines synthétiques, elles sont moins coûteuses pour un résultat optimal.

La bombe aérosol a une résistance plus élevée. Mais, pour une quantité importante de peinture, il faut identifier le type de peinture qui occupe actuellement la jante (si vous voulez repeindre). Une peinture en résine synthétique ne peut être appliquée sur une peinture acrylique.

Comment faire une peinture à la bombe ?

La première étape est le choix de la couleur : gris clair, blanc, gris, violet, noir, noir mat, gris anthracite, noir brillant blanc mat, gris anthracite, rouge feu, jaune fluo, satin, candy, noir satiné, beige ou à plusieurs coloris. Il faut ensuite passer au démontage des pneus du châssis afin de détacher les jantes.

Pour ce qui est de l’outillage, il faut du papier de verre grain 600, des apprêts, des bombes de peinture, des bombes de vernis transparents. Le vernis permet d’imperméabiliser la peinture pour que la jante soit brillante.

Passez maintenant au ponçage

Prenez un seau d’eau avec du liquide vaisselle pour nettoyer et dégraisser les jantes, trempez un bout de papier à poncer dans l’eau et poncez les jantes jusqu’à l’apparition de petites zones noires.

La mise en apprêt

Mettez-vous dans une pièce aérée, peut-être un garage. Vérifiez que les jantes sont bien sèches et propres. Humidifiez le sol de la zone de la peinture. Protégez le sol avec de vieux cartons. Appliquez trois à quatre fines couches d’apprêt espacées de 10 minutes sur la pièce et secouez la bombe de temps à autre pour éviter que le capuchon se bouche. Laissez sécher 45 minutes environ.

Mise en peinture et pause de vernis

Pulvérisez plusieurs couches fines de peintures (trois à quatre) espacées de 10 minutes chacune. Pensez à laisser sécher pendant 45 minutes.

Le vernis étant transparent, pour vernir, il faut un coin bien éclairé afin d’identifier chaque partie vernie. Il faut également appliquer, sur la dernière couche de peinture, plusieurs couches espacées de 10 minutes.

Pour la finition, utilisez du polish ou la pâte à polir pour mettre un voile protecteur sur les jantes pour les rendre lisses et brillantes.

Pour aller plus loin