Comment enlever du vernis en bombe ?

Publié le , par Pierre
guide des bombes de peinture

Enlever le vernis d’un vieux meuble pour le relooker ou lui donner une deuxième jeunesse, c’est une très bonne idée ! Mais comment s’y prendre ? Décapage, ponçage…, plusieurs méthodes permettent d’assurer cette tâche avec efficacité. Suivez le présent guide pour les découvrir.

Le ponçage

Poncer est la façon la plus fréquemment utilisée pour enlever d’un support du vernis pulvérisé à la bombe. Mais avant de vous y mettre, rassurez-vous d’être dans un endroit bien aéré. Procurez-vous ensuite du papier abrasif. Vous en trouverez dans les magasins dédiés au bricolage. Les feuilles de papier abrasif sont disponibles en diverses épaisseurs de grain.

Plus les grains sont épais et gros, plus le papier sera abrasif et plus décapant. Il est recommandé de prendre tout un lot de papiers avec des grains de taille différente. Celui qui convient le mieux à la tâche sera déterminé après test. Utiliser le ponçage pour décaper permet d’éviter la dégradation du bois. 

Cependant, si la surface à décaper est grande, la tâche peut prendre un certain temps. De plus, avec du papier à poncer, il est difficile d’accéder aux recoins.

Décaper au solvant

L’autre méthode pour enlever du vernis d’un support est d’utiliser la technique du décapage au solvant. Ce travail ne peut se faire qu’à l’extérieur. Le faire dans une pièce, même bien aérée, expose au risque d’inhalation de produits toxiques.

Pour exécuter cette tâche, vous devrez obligatoirement vous munir d’un masque, de gants et d’un chiffon propre. Le solvant est généralement un gel. Ce gel est appliqué sur la surface à dévernir. Contrairement au ponçage, le décapage nécessite moins d’efforts et permet d’atteindre les endroits compliqués d’accès.

Pour utiliser le solvant, il faut juste appliquer les instructions du fabricant. Une fois que le solvant a fini de faire effet, il vous suffit de nettoyer la surface avec un chiffon. Imbibez, au préalable, le chiffon de white spirit. Pour finir, utilisez une brosse pour faire disparaître les résidus.

Le décapage thermique

Avec cette méthode, c’est la chaleur qui est utilisée pour enlever les couches de vernis. Pour cela, une décapeuse thermique s’avère indispensable. Les couches de peinture éventuelles et de vernis sont séparées du support sous l’effet de la chaleur. Il ne restera plus donc qu’à les retirer, simplement à la main.

Néanmoins, cette technique comporte un gros risque. La chaleur peut roussir le bois et dégrader son aspect naturel. Il est donc important d’avoir une parfaite maîtrise de la décapeuse. Un léger ponçage peut être nécessaire après le retrait des couches de vernis. Le principal avantage de cette méthode est que le travail se fait en quelques minutes et sans effort.

Enlever le vernis avec du bicarbonate

Pour enlever le vernis avec du bicarbonate de soude, il faut utiliser une éponge ou un chiffon pour humidifier la surface à dégarnir. Saupoudrez ensuite du bicarbonate par-dessus la surface. 

Frottez correctement la surface avec une brosse de décapage. Si le vernis s’avère difficile à retirer, faites une solution de bicarbonate et de vinaigre blanc. Il faudra frotter à nouveau la surface. Dès le retrait total du vernis, rincez la surface à l’eau, et laissez sécher.

Hormis le bicarbonate et les solutions ci-dessus citées, il est possible d’utiliser de l’acétone ou de la térébenthine pour enlever du vernis. Pour le travail de décapage, utilisez de l’essence de térébenthine. Cette méthode est moins agressive que celle de l’acétone ou de tout autre décapant chimique.

Après avoir enlevé le vieux vernis, vous pouvez donner une seconde vie à votre mobilier en le couvrant d’un nouveau vernis acrylique. Pour le faire, quelques étapes sont nécessaires à suivre.

Comment vernir en utilisant un vernis en bombe ?

Le vernissage d’un support peut se faire avec un vernis transparent ou un vernis ayant une teinte brillante. Tout dépend de la finition désirée. Il est à noter que le vernis en bombe est un produit acrylique idéal pour protéger tous supports contre la rouille, la corrosion, les chocs et tous types d’intempéries.

Il est assez résistant pour protéger la surface à recouvrir des aléas climatiques, des rayons UV, des rayures et des produits chimiques. Il a une haute résistance dans des conditions de haute pression et de haute température. Le spray de vernis a un fort pouvoir couvrant et un temps de séchage rapide.

Sa capacité à être transparent et incolore permet de conserver l’aspect naturel du support. On peut appliquer un vernis à la fois pour un travail intérieur et extérieur. Le vernis en aérosol peut aussi être utilisé comme vernis de finition. Sa pulvérisation peut être faite par-dessus des couches de finition d’une peinture acrylique. L’application d’une couche de vernis ne nécessite pas obligatoirement de sous-couche.

Avant d’appliquer le vernis, il est important que la surface à peindre soit sèche et propre. Veillez donc à poncer et à dégraisser avec du diluant. Secouez vigoureusement afin que les pigments et la résine contenue dans l’aérosol puissent bien se mélanger. Couvrez les parties à ne pas peindre avec du ruban adhésif.

Appliquez la première couche de vernis. Il faudra laisser sécher le support verni. Une fois que le séchage est complet, vous devez poncer légèrement avec du papier de verre avant de passer une seconde couche de vernis. Cela permet d’éliminer les éventuelles coulures et imperfections. Vous devez appliquer plusieurs couches fines au lieu d’une seule couche épaisse avant d’espérer de bonnes finitions.

Entre chaque couche appliquée, il faudra observer un temps de séchage et égrener. Une fois la dernière couche sèche, votre matériel retrouvera une nouvelle jeunesse et toute sa brillance. L’effet couvrant s’obtient après plusieurs jours de séchage.

Pour aller plus loin