Comment peindre un pare-choc avec une bombe de peinture ?

Publié le , par Pierre
guide des bombes de peinture

Le pare-choc, comme son nom l’indique, a pour rôle de parer les chocs dans l’objectif de protéger l’avant de la voiture. Il n’est donc pas étonnant de bien souvent le retrouver couvert d’éraflures, de rayures, d’égratignures ou de petites bosses. Il subit donc souvent de réparations. 

Pour le peindre ou le repeindre, il est recommandé d’utiliser une peinture en bombe spéciale pare-choc. Comment donc s’y prendre pour peindre un pare-choc en utilisant une peinture aérosol ?

Voir aussi :
Comment peindre une voiture avec une bombe de peinture ?
Comment peindre un camion avec une bombe de peinture ?

Préparation des travaux de peinture

Pour rénover un pare-choc, il faut faire les travaux d’application de la peinture dans un cadre à l’abri du vent ainsi que de la poussière. Le lieu doit être propre, sec et bien aéré. Vous devrez couvrir les meubles ou équipements éventuels qui ne recevront pas de peinture avec une bâche. Le sol doit aussi être recouvert de cartons ou de papier journal.

Le pare-choc est bien souvent en plastique, et cette matière est difficile à accrocher avec de la peinture acrylique ou tout autre type de peinture. Pour réussir sa mise en peinture, il faudra acquérir une peinture spéciale pare-choc. 

Cette peinture professionnelle adhère aussi bien au pare-choc qu’aux spoilers ainsi qu’à tous supports en matières plastiques. Par ailleurs, elle protège efficacement toutes les surfaces de la rouille, de la corrosion, des gravillons, des rayons UV et de toutes intempéries.

Cette peinture antirouille et anticorrosion a un haut pouvoir couvrant qui lui permet d’être résistante à une haute température et à une haute pression. Elle existe en plusieurs teintes et finitions. À vous de choisir le coloris qui convient en fonction du code couleur de votre carrosserie.

À part la peinture pour pare-choc, il faudra aussi se munir d’une bombe d’apprêt. Ce primaire d’accroche garantira une excellente adhérence de la peinture ainsi qu’une bonne finition.

Il faudra également rassembler l’outillage habituel essentiel pour appliquer de la peinture. Il s’agit de papier de verre avec différents grains, du solvant ou du diluant (optez pour de l’acétone ou du white spirit). Une éponge, un chiffon sec, du mastic, du vernis transparent et brillant, un produit de vaisselle ménager seront aussi nécessaires.

Préparation et nettoyage du pare-choc

La surface à recouvrir doit être mise au propre et doit être sèche pour recevoir le revêtement. Le pare-choc doit être débarrassé de toute graisse et de toutes saletés pouvant causer une non-adhérence de la peinture.

Munissez-vous donc de l’éponge humide et du produit nettoyant ménager. Utilisez ces deux outils pour laver proprement le pare-choc. Rincez à l’eau claire et de façon abondante. Laissez sécher ensuite. Pour finir le dégraissage, il vous faudra dégraisser en utilisant le chiffon sec et propre. Essuyez le pare-choc avec le chiffon imbibé d’acétone. Ce nettoyant a un séchage rapide. En quelques minutes, le support devrait donc être sec.

À présent, il faut passer à l’étape du ponçage. Il faut poncer le pare-choc au papier de verre à grain fin toujours dans le but d’améliorer l’accrochage de la peinture. Pour cela, utilisez le papier abrasif pour éliminer les éventuelles irrégularités et créer de petites rayures.

Faites les différentes réparations, comblement, réparations de fissures à l’aide du mastic polyester bi-composant. Une fois les réparations terminées, poncez le mastic appliqué pour un rendu plus lisse.

Mise en peinture

L’application de la peinture se fera en trois grandes étapes. La première est la pulvérisation des couches d’apprêt, et la seconde est l’application de la peinture de finition. La troisième étape est l’application de la peinture vernis pour assurer une brillance et une résistance maximale de la peinture aux chocs.

Application du primer

Il sera appliqué deux sous-couches. Il faut pulvériser des couches fines d’apprêt, et ceci, de façon croisée. Observez un temps de séchage de 10 minutes au moins entre chaque sous-couche.

Application de la peinture de finition

Prenez la bombe de peinture, et secouez-la correctement. Les résines et pigments que contient la solution aqueuse acrylique doivent être bien mélangés pour une peinture bien homogène. Par temps froid, chauffez la peinture jusqu’à 25 °C. Masquez les parties à ne pas peindre. Le masquage doit être fait avec du ruban adhésif.

Appliquez la première couche de peinture. Patientez le temps qu’elle sèche, et pulvérisez une seconde couche de peinture. Attendez également le séchage de la deuxième couche de peinture. Après séchage de la couche, vous pouvez vaporiser une troisième couche si les deux couches précédentes n’ont pas donné le rendu attendu. 

Après la couche de finition, laissez la peinture sécher. Notez que vous devez pulvériser plusieurs couches fines croisées plutôt qu’une seule couche épaisse. Cela permet d’éviter les imperfections et les coulures.

Application du vernis

L’application du vernis doit se faire en deux couches minimum. Observez un temps de séchage entre chaque couche. Pour un séchage à cœur de la peinture, il faudra compter 24 h.

Pour aller plus loin