Comment peindre une moto à la bombe ?

Publié le , par Pierre
guide des bombes de peinture

Appliquer une peinture à la bombe peut paraître simple et nécessitant peu de compétences. Néanmoins, que vous soyez professionnel ou amateur, pour obtenir de bonnes finitions, le respect de certaines règles est indispensable. Cela est d’autant indéniable lorsqu’il s’agit de repeindre ou de rénover une moto à la bombe. Zoom sur le processus de mise en peinture d’une moto en utilisant de la peinture en bombe aérosol.

Voir aussi :
Comment peindre des carénages avec une bombe de peinture ?
Comment peindre un rétroviseur avec une bombe de peinture ?
Comment peindre un étrier de frein avec une bombe de peinture ?

Le matériel à rassembler

Pour les travaux de peinture d’une moto, il faut un outillage adapté, mais aussi un type de peinture précis.

L’outillage

  • Papier de verre grain 600 ;
  • Liquide-vaisselle ;
  • Ponceuse ;
  • solvant ou diluant tels que l’acétone ou le white-spirit ;
  • décapant ;
  • ruban adhésif ;
  • éponge ;
  • apprêt en bombe ;
  • Bombe de vernis brillant et transparent ;
  • Bombes de peinture.

Le type de peinture

Le type de peinture à appliquer sur une moto doit avoir un haut pouvoir couvrant. La peinture acrylique à choisir doit être à la fois antirouille, anticorrosion et garnissant. Elle doit disposer d’une excellente adhérence, que ce soit sur plastique, métaux ferreux ou non ferreux. La peinture aérosol à appliquer à une moto doit pouvoir recouvrir tous supports et toutes les surfaces. Elle doit bénéficier d’une haute résistance en cas de haute température et de haute pression.

Par ailleurs, elle doit être résistante aux chocs, aux rayures, aux produits chimiques, aux rayons UV et à toutes les intempéries. La bombe de peinture doit pouvoir garantir une bonne finition et être disponible en différents coloris et teintes. La peinture professionnelle à pulvériser sur une moto doit être une peinture haute température et disposer d’un séchage rapide.

Processus d’application de la peinture 

Pour appliquer la peinture sur la moto, il faut suivre différentes étapes à respecter scrupuleusement. Il faut donc commencer à démonter les différentes pièces à peindre, en l’occurrence les carénages.

Nettoyage des pièces à peindre

La surface à peindre doit être mise au propre. Aucune saleté ou graisse pouvant empêcher l’accrochage de la peinture ne doit subsister. Ainsi, à l’aide de liquide vaisselle, d’eau et d’éponge, lavez correctement toutes les pièces à peindre. Laissez sécher ensuite. Après séchage, il faudra dégraisser les différents supports à recouvrir de peinture. Utilisez de l’acétone ou du white spirit afin de vous rassurer de la réussite du dégraissage. Avec un chiffon sec imbibé du dégraissant, nettoyez toutes les pièces à revêtir. Pour finir, il faut rincer et laisser sécher.

Ponçage et masquage 

Avec le décapant, retirez l’ancienne couche de vernis ainsi que l’ancienne peinture. Prenez ensuite la ponceuse et poncez les carénages. Il faut poncer les endroits difficiles d’accès avec le papier de verre 600. Poncez à l’eau afin de rendre le papier moins abrasif. À la fin du ponçage, assurez-vous de la propreté des supports, en nettoyant la poussière générée par le ponçage. Rincez donc à nouveau à l’eau, et laissez sécher.

Les parties de la moto qui ne recevront pas de peinture doivent être masquées. Pour le faire, utilisez l’adhésif de masquage. 

Application de l’apprêt

Le primaire d’accroche a pour rôle de garantir un meilleur accrochage de la peinture. Il est donc nécessaire d’appliquer quelques sous-couches. Pulvérisez alors deux couches fines du primer. Après la pulvérisation de la première sous-couche, observez un temps de séchage de 20 minutes. Une fois que la couche d’apprêt a séché, il faut égrener. Poncez donc la couche de primaire à l’eau, et laissez sécher. Après séchage, appliquez la deuxième couche.

Pulvérisation de la peinture

Après séchage des couches d’apprêt, il faut maintenant appliquer la peinture de finition. Veillez à chauffer vos bombes de peintures en les plongeant dans de l’eau chaude (une sorte de bain-marie). Il faut les chauffer jusqu’à une température de 25 °C. N’oubliez pas de les secouer vigoureusement avant de les pulvériser. Ce procédé permet d’avoir un produit acrylique homogène à travers le mélange des résines et pigments que contient l’aérosol.

Appliquez la première couche de peinture et patientez le temps qu’elle sèche. Le temps de séchage est généralement de 20 minutes. Après séchage, poncez la couche de peinture avant de pulvériser la seconde couche de peinture. Cela permet d’éliminer les imperfections, irrégularités et éventuelles coulures. Appliquez ensuite la seconde couche de peinture. Laissez-la sécher, et mettez-en une troisième. Laissez la couche de finition séchée. 

Il est à noter qu’il est recommandé d’appliquer plusieurs couches fines de peinture. Pulvériser une seule couche épaisse peut être source de coulures et d’imperfections.

La pose de vernis brillant

La peinture vernis permet de garantir une finition brillante. Hormis la brillance que le vernis transparent apporte, elle augmente la résistance de la peinture aux chocs et intempéries. Appliquez alors deux couches ou trois couches de vernis en observant un temps de pause entre chaque couche pour qu’elle sèche.

Si la finition de la peinture n’est pas totalement lisse, utilisez une polisseuse (polish) pour rendre la surface de la moto parfaitement lisse. Il faudra compter 24h pour un séchage en profondeur de la peinture. Il faut noter aussi que les pièces à peindre doivent être mises en suspension pour être peintes. Ainsi, il n’y a pas d’angles morts.

Pour aller plus loin