Pourquoi utiliser une couche d’apprêt ?

Publié le , par Pierre
guide des bombes de peinture

Vous êtes nombreux à vous demander l’utilité de l’apprêt lors des travaux de peinture. L’application d’une couche d’apprêt prépare la surface à peindre à recevoir la nouvelle peinture. 

La couche d’apprêt ou « Primer » sert d’accrochage à la couche de finition. Une bombe d’apprêt favorise une bonne adhérence et diminue le pouvoir d’absorption et de porosité de la surface à peindre. Il sert à empêcher la peinture de s’écailler ou se fissurer pour lui assurer une bonne allure sur plusieurs années.

Quel apprêt utiliser pour ses travaux de peinture ?

Pour tous travaux (revêtement mural, bricolage, peinture décorative…), il est conseillé de choisir un produit non intégré à la peinture. Cependant, le choix dépend de la couleur de la peinture sur la surface à peindre. 

De même, au cas où l’on souhaiterait camoufler une couleur foncée ou une couleur vive, le recours à la couche d’apprêt est très conseillé. La plupart des apprêts sont à base de résine acrylique et d’eau.

De quoi a-t-on besoin pour la mise en application de l’apprêt ?

Selon les travaux, on a généralement besoin de : apprêt, rouleau de peinture, pinceau ou pistolet à peindre, du papier ponce 600 ou papier abrasif, papier de verre, nettoyant. Il y a également du savon ou dégraissant, brosse métallique, chiffon, éponge, scotch pour peintre, couteau à bout rond, solvant et le pot de peinture de finition. Pour votre couche de finition, il existe différents types de peintures : la peinture acrylique, la peinture époxy et la peinture Glycéro.

Quand appliquer un apprêt avant la peinture ?

Avant de préparer la surface à peindre, il faut d’abord préparer la surface à recevoir l’apprêt. L’utilisation d’une couche d’apprêt est nécessaire dans diverses situations comme la mise de plâtre, les surfaces très lustrées (pour bonne adhérence de la peinture), les surfaces très poreuses (pour sceller et uniformiser), une grande différence avec la couleur d’origine de la surface à peindre (surtout de foncé à pâle), les surfaces trop sales (nicotine) ou avec trop de problèmes (cernes d’eau ou moisissures), un bois neuf (nœuds), la transition entre la peinture à l’huile et la peinture à l’eau. Il faut appliquer un apprêt répondant à la condition de la surface.

Comment appliquer un apprêt ?

Pour les primaires de préparation, utilisez simplement un rouleau à peinture ou un pinceau, et appliquez votre apprêt uniformément sur votre surface. Après la deuxième couche (ou la troisième selon le cas), laissez la surface entièrement sécher (le temps de séchage varie, en général, selon l’emplacement). 

Veillez aux imperfections, et ne laissez pas la peinture entrer en contact avec le primer encore humide. L’application de la peinture se fait également en 2 ou 3 couches après laquelle suit la pose de vernis transparent.

Pour aller plus loin