Quel taux d’humidité pour peindre avec une bombe de peinture aérosol ?

Publié le , par Pierre
Catégories :
quand peindre avec une bombe de peinture

Quel que soit le matériau que vous peignez avec une bombe de peinture, vous voulez vous assurer que l’effet obtenu soit réussi et que la finition soit belle et lisse. Qu’il s’agisse de peindre des voitures, des tracteurs, un meuble, des bâtiments, etc. Même si la température est moyenne, un taux d’humidité relative trop faible ou trop élevé peut nuire à la qualité générale de votre travail.

L’Humidité relative

L’humidité relative est le pourcentage de vapeur d’eau dans l’air par rapport à la quantité nécessaire pour une saturation totale. Si l’humidité relative est de 33 %, par exemple, l’air est rempli à environ un tiers. Si l’humidité relative est de 100 %, l’air est donc complètement saturé. Il est donc important d’être attentifs à ces chiffres, car cela peut affecter le travail que vous comptez faire et donc le résultat.

Idéalement, le meilleur moment pour peindre avec une bombe de peinture, c’est lorsque l’humidité relative se situe entre 40 et 50 %. Un taux d’humidité élevé peut être très problématique car plus l’humidité augmente, plus la peinture met de temps à sécher. Dans ce contexte, lorsque l’humidité est sous contrôle, suivez les étapes normalement et cela devrait bien se passer. Vous pouvez retrouver les conditions d’utilisation au dos de la bombe de peinture aérosol.

Pour autant, à partir du moment ou le taux taux d’humidité est inférieur à 85 %, vous n’aurez normalement pas de mauvaise surprise. Par contre, ne peignez pas en plein soleil ni par temps extrêmement chaud. Plus le temps est sec à l’extérieur, mieux ce sera pour vous !

Enfin, après avoir bien contrôlé le taux d’humidité, il sera important de peindre quand le température oscille entre 10°C et 35°C.